Vous êtes ici : Université d'Avignon

>>> [Publication] Minority Theatre on the Global Stage : Challenging Paradigms from the Margins, par Madelena Gonzalez et Hélène Laplace-Claverie

Septembre 2012

Sur tous les continents, dans les contextes les plus variés, le théâtre contemporain est riche d’expériences qui cherchent à donner une visibilité à des communautés humaines que l’on perçoit (ou qui se perçoivent) comme minoritaires. Qu’elle soit de nature linguistique, ethnique, politique, sociale, culturelle ou sexuelle, la revendication minoritaire trouve dans les arts de la scène un medium privilégié. Peut-être parce qu’il a lui-même à voir avec les notions de centre et de périphérie, de conformisme et de marginalité, de domination et d’inféodation, notions qu’il ne cesse d’interroger ou de faire jouer, le théâtre sait se mettre à l’écoute du malaise identitaire, pour lui donner une résonance universelle.

Parmi les questions posées par ce recueil, figure précisément celle du rapport entre particularisme et ambition généralisante. Comment parler à tous, ou du moins au plus grand nombre, quand on porte la parole de quelques-uns ? Comment aller vers la majorité au nom de la minorité ? Au-delà de cette interrogation, c’est un examen critique des fonctions et des finalités du théâtre des minorités que propose ce volume. Quelle diffusion, quel(s) public(s), quelle pérennité, quelle exemplarité, pour une création dramatique forcément en prise avec l’actualité d’un groupe étroitement circonscrit ? Pour le dire autrement, comment éviter les impasses et les périls de la ghettoïsation ?
Les auteurs des articles réunis ici évoquent le cas des théâtres « ciblés », qui se présentent comme réservés à un type de spectateurs clairement défini : spectacles jeune public, théâtre thérapeutique, théâtre à vocation pédagogique, théâtre gay, etc. Plus généralement, c’est à l’émergence de revendications minoritaires à l’intérieur des pays occidentaux culturellement et économiquement dominants qu’ils s’intéressent.

L’exploration de ces pistes permet d’esquisser une réponse aux questions de fond au centre de l’étude : qu’est-ce qu’un « théâtre des minorités » ? pourquoi le théâtre, cet art réputé bourgeois, voire élitiste, a-t-il des affinités avec les marges de toutes sortes ? Et si le théâtre, en particulier dans le monde contemporain, faisait le constat de sa propre marginalisation ? À travers leur collaboration à ce recueil et grâce à une approche interdisciplinaire, les auteurs de ces articles expliquent le rôle que peut jouer le théâtre des minorités dans la contestation du consensus culturel et de l’homogénéisation de l’art à l’époque de la mondialisation. Dans ce contexte le théâtre des minorités met en question les modèles dominants et ouvre de nouvelles perspectives pour l’activité théâtrale.

Madelena Gonzalez est professeur de littérature anglophone à l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse où elle dirige l’équipe d’accueil du laboratoire Identité culturelle, textes et théâtralité (ICTT) EA 4277.

Hélène Laplace-Claverie est professeur de littérature française à l’université de Pau.

Minority Theatre on the Global Stage : Challenging Paradigms from the Margins, Cambridge Scholars Press (Newcastle, Grande-Bretagne), 2012, 407 p. ISBN : 978-1-4438-3798-9.

En savoir +

Structure(s) de rattachement

Laboratoire Identité Culturelle, Textes et Théâtralité (ICTT) EA 4277

Type d'évènement

Parutions
Parutions, Recherche




> Toute l'actualité de l'Université d'Avignon
> Archives classées par mois
> Archives classées par thématiques

>>> ENVOYER
Université d'Avignon et des pays de Vauclusepratique
pratiqueminisites

reseaux sociaux