>>> Cursus de Master en Ingénierie (CMI)

L’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) propose des Cursus Master Ingénierie (CMI) en Agrosciences, Géosciences et Géographie qui constituent des formations d'excellence d’ingénieurs-experts. Ces CMI sont offerts dans un réseau d'universités françaises a fort potentiel en recherche (réseau FIGURE - Formation à L’InGénierie par des Université de Recherche).

Une formation professionnalisante par la recherche et à la recherche est l'une des caractéristiques originales de ce type d'enseignement. Elle doit contribuer à développer chez l'étudiant, sa capacité à innover, son ouverture d'esprit et sa connaissance du fonctionnement de l'entreprise.

> Les grands principes du Cursus Master Ingénierie

> Une formation bénéficiant d’un label national et bâtie sur le modèle international du « Master of Engineering »
> Une formation Licence Master cohérente sur 5 années débouchant sur le métier d’ingénieur-cadre expert en un domaine.
> Pas de concours d'entrée mais exigence du maintien d'une excellence dans les résultats
> Une formation  progressive
> Une formation pour acquérir des compétences techniques et scientifiques
> Une formation pour développer des aptitudes personnelles et professionnelles nécessaires au métier d’ingénieur : autonomie, adaptabilité, évolutivité, capacité d’intégration et au travail en équipe.
> Une formation professionnalisante :
     - Des enseignements dispensés par des professionnels du secteur économique concerné et par des chercheurs issus des laboratoires d’appui
     - Des projets industriels et/ou techniques dès la première année et tout au long du cursus
     - 12 à 18 mois de stage en entreprises et/ou en laboratoire de recherche

Pour plus d’information vous pouvez visiter le site du réseau FIGURE www.reseau-figure.fr ou consulter la brochure de l’ONISEP.

L’organisation du Cursus :
Les CMI consistent en des cursus continus de 5 ans avec une sortie qualifiante au niveau Licence puis Master. Ce cursus est accessible aux excellents étudiants motivés et prêts à s’investir fortement. Cette formation peut être intégrée dès la première année universitaire (première année de licence (L1) Sciences de la Vie et de la Terre ou Physique-chimie ; première année de géographie) voire les années supérieures (L2 et L3).

Les diplômés reçoivent une professionnalisation plus importante. Ainsi la formation s’appuie sur une pédagogie par projet, des stages, un équilibre entre les différentes disciplines et un contact étroit avec les entreprises, ou d'autres acteurs économiques. Par une charte commune et une procédure de validation interne, le Réseau inter-universitaire FIGURE assure la qualité du cursus sous la forme d’un label national "CMI-FIGURE". Il s'agit d'un cursus universitaire plus exigeant, renforcé et sélectif que les cursus classiques car les étudiants doivent suivre un volume horaire complémentaire (20 %). Des laboratoires de recherche d'excellence sont associés à cette formation de qualité.
La formation doit respecter sur l’ensemble des 5 années un équilibre entre les 4 grands secteurs de connaissances que sont :
> La spécialité scientifique : 50%
> Les bases scientifiques : 20%
> La pluridisciplinarité : 10%
> Les sciences humaines et sociales (préparation à la vie Professionnel + Langue) : 20%.

Dans le cas du CMI de géographie relevant des sciences humaines et sociales des enseignements complémentaires en mathématique, statistique et informatique ont été introduits en lieu.

La formation présente aussi des activités de mise en situation (25% de l’activité totale), un enseignement par projet en lien avec la recherche et/ou des résolutions de problèmes.

Structure d’un parcours CMI :
> Une sélection par la réussite
> 1400 - 1500 heures de travail annuel (+ 20% par rapport à un cursus classique)
     - Environ 50% de présentiel
     - Une année = 60 + 12 = 72 crédits ECTS
> Suivi tutoré et personnalisé de l'étudiant afin de permettre une meilleure réussite.
> Assiduité obligatoire

> Les CMI à l’Université d'Avignon

Le Cursus Master en Ingénierie « AGROSCIENCES » et « GEOSCIENCES » présenté par l’UAPV s’inscrit dans le cadre général de la formation au métier d’ingénieur expert en Recherche et Développement dans 3 domaines de spécialisation : « Ingénierie de la Production Végétale », « Ingénierie de la Production Alimentaire » et des « Agro- et Hydro-Systèmes ».
Les parcours regroupés sous le sigle CMI forment un ensemble original de formations pluridisciplinaires et renforcent les liens avec les Unités Mixtes de Recherche (UMR) de l’INRA sur lesquelles sont appuyées ces spécialités ainsi qu’avec les pôles de compétitivités et les industriels de la région. Les cursus de Master en Ingénierie ont pour vocation de garantir une bonne formation de l’étudiant-ingénieur pour la recherche - l’entreprise – l’innovation.

Les 3 spécialités de CMI sont adossées à des Licences SVT et PC, et à des Masters Agrosciences existants,  et renforcées par un complément de formation (12 ECTS par an, pendant 5 ans). Toutefois un étudiant peut commencer son cursus Master Ingénierie dans n’importe laquelle des disciplines citées et le poursuivre en master à l’université d’Avignon ou dans une autre Université partenaire du réseau FiGURE.

Le CMI IPA (Ingénierie de la Production Alimentaire)
L'objectif de ce CMI est de former des experts en Ingénierie, spécialisés sur une discipline de pointe appliquée aux sciences des aliments et à la recherche et développement en Industrie Agro-Alimentaires.  Les diplômés du CMI exerceront des missions de Conception, Recherche et Développement et Innovation, dans les grandes entreprises, dans les grands centres de recherches privés ou publics, dans les PME innovantes...

>>> Le site internet des Agrosciences.

Contacts :
raphael.plasson(à)univ-avignon.fr


Le CMI IPV (Ingénierie de la production végétale)
L'objectif est de former des experts en Ingénierie, capables d'appréhender l'ensemble des problématiques actuelles et le développement futur des productions végétales. Spécialisés en phytoprotection et physiologie post-récolte, les diplômés exerceront des missions de conception, recherche et développement, innovation dans les domaines des productions végétales, de la gestion de l'environnement ou de la qualité des productions.

>>> Le site internet des Agrosciences.

Contacts:
jawad.aarrouf(à)univ-avignon.fr


Le CMI HSE (Agro- et Hydro-systèmes)
Le CMI Agro-Hydrosystème forme des ingénieurs dans le domaine des sciences de l'eau et plus particulièrement aux interfaces du sol et des nappes souterraines. Cette formation touche autant aux aspects quantitatif qu'à la qualité et à la protection des ressources. Héritière de plus de 20 ans de formation de chercheurs, ingénieurs et techniciens en Hydrogéologie et Sciences de l'Eau à l'Université d'Avignon, notre formation a un excellent taux de placement des nouveaux diplômés.<code></code>

>>> Le site internet des Agrosciences.

Contacts :
konstantinos.chalikakis(à)univ-avignon.fr


Le CMI-Géo-MGT : Modélisation géographique des territoires
Dans ce CMI de géographie théorique et quantitative (l’un des deux seuls en France) se forment des ingénieurs – experts – cadres de haut niveau en gestion et aménagement des territoires.

Ce CMI est constitué d’un parcours classique licence – master (Master GéoTer et Master SDS) rénové et d’une offre complémentaire de 20 modules).
Les étudiants s’y forment dans le cadre d’une pédagogie proactive et en relation avec les chercheurs et enseignants chercheurs de l’UMR ESPACE 7300 du CNRS (http://www.umrespace.org/ ; http://www.geo.univ-avignon.fr/). Ce contact étroit et précoce (dès la L1 avec la recherche leur permettra de développer leur créativité et leur capacité d’innovation afin de pouvoir rester en phase avec les évolutions techniques et les demandes du marché du travail.
Les inscriptions se feront après une stricte sélection en partie sur dossier. Tout étudiant pourra à tout moment quitter le parcours CMI-Géo-MGT tout en restant inscrit dans le parcours classique de géographie (L et M).

Cette formation est donc conçue pour maximiser les possibilités d’insertion des diplômés dans un domaine : la géographie qui offre bien des débouchés, souvent mal connus, en recherche & développement, en gestion des territoires, en développement local, pour l’application de politiques publiques, en géomatique et aménagement…

Contact :
philippe.martin(à)univ-avignon.fr

Objectifs :
Délivrance d’un label CMI reconnu par les entreprises et les entités économiques pour sa qualité
Grande lisibilité des formations universitaires labellisées CMI en raison d'un référentiel commun.
Développement des principales aptitudes demandées par les entreprises et les entités économiques.
Développement des aptitudes nécessaires à l’innovation et à la recherche
Respect des règles identitaires d'un ingénieur qui se dégagent à l’échelle mondiale
Maîtrise approfondie d’une discipline ou d’un champ disciplinaire

Modalité d’admission
Sélection sur dossier et entretien de motivation
Possibilité d’entrée en cours de cursus (L1 et L2 en géographie, mais nécessité de valider les 20 modules)

Spécificités du CMI :
La formation à la recherche et par la recherche de ces ingénieurs est une caractéristique originale de cette formation. Elle, doit contribuer à développer leur capacité à innover, leur ouverture d’esprit et leur connaissance du monde économique.
Métiers visés :
> Ingénieur Recherche & Développement
> Chefs de projets innovants
> Ingénieur Production
> Poursuite en thèse
> Manager de jeunes entreprises créées à l'issue de leur formation
> Poursuite en thèse (bac+8)
> Métiers de la recherche : chercheurs INRA, CNRS, université….

La formation par la recherche permettra d’avoir des ingénieurs ayant une solide formation en recherche et développement, avec une connaissance de l’innovation pratiquée comme une compétence.

Pour les CMI de Science, la formation en Sciences Humaines et Sociales donnera un accès à des fonctions de management et de cadre. Habituellement les étudiants doivent intégrer un MBA ou un Master pour acquérir cette compétence supplémentaire et indispensable.

Pour le CMI de géographie, les compléments offerts en sciences fondamentales (mathématique, statistique, programmation...) donneront à l’ingénieur – expert géographe la base conceptuelle et théorique nécessaire à la mise en œuvre de la palette des applications classiques en gestion et aménagement des territoires (SIG, base de données, géostatistique...). Ce socle est indispensable tant pour un développement de carrière que pour une adaptation au cours de la vie professionnelle en raison de l’obsolescence rapide des savoirs techniques de géographie et des solutions logiciel.

Partenariats Scientifiques :
L’université d’Avignon collabore dans le cadre de cette formation d'une part avec des entreprises industrielles et bénéficie de l’appui du CRITT Agroalimentaire, du Pôle Européen d’Innovation Fruits et Légumes (PEIFL), du CTCPA, de l’ISEMA (chambre du commerce du Vaucluse), du pôle Risque, du pôle EA Eco Entreprise, de  l’Agence de l’Eau et d’autre part avec des acteurs du territoire, de la basse vallée du Rhône : Agence d’Urbanisme d’Avignon, Société du Canal de Provence, TRANSDEV, Immochan, Port de Marseille, Syndicat mixte AB Cèze…, comme avec beaucoup de collectivités territoriales (Mairies, Conseils Généraux…).

Partenariats institutionnels :
Le CMI bénéficie de l’appui de l’INRA PACA (Avignon et Sophia Antipolis)
INRA/Université d’Avignon et des pays de Vaucluse. Domaine Saint Paul, site Agroparc, 84000 Avignon.

>>> ENVOYER
Université d'Avignon et des pays de Vauclusepratique
pratiqueminisites

reseaux sociaux