>>> MASTER POLITIQUES SOCIALES

Année universitaire 2014-2015

MASTER Droit, Economie, Gestion

Mention : POLITIQUES SOCIALES

Parcours proposés : 

M1 : POLITIQUES SOCIALES

M1 POLITIQUES SOCIALES + CAFERUIS

M2 : POLITIQUES SOCIALES

le Master Politiques Sociales cherche à apporter des réponses aux besoins de professionnalisation et de qualification des cadres du social et du sanitaire & social

Domaine de formation Erasmus

01.0 Agronomie

Formation diplômante : Oui

Responsable de la formation

PATRICK GIANFALDONI

Co responsable(s)

M. Patrick GIANFALDONI

M. Jérôme JOUBERT

M. Jean Robert ALCARAS

Structure(s) de rattachement

Service de la Formation Continue (FC)
UFR-ip Droit, Economie, Gestion

Objectifs de la formation

Des besoins sociaux grandissants et extrêmement diversifiés (liés
notamment au vieillissement de la population, à la petite enfance, au
manque de logements abordables, à la précarisation des emplois, au
développement de la pauvreté, …), des attentes exigeantes des
citoyens en matière de services rendus et de relation de service, des
ressources rares dans un contexte de grande complexité
institutionnelle : autant d’éléments qui interpellent la capacité des
politiques publiques à développer des solidarités actives en phase
avec les principes qui fondent le pacte républicain.
Pour répondre à ces défis, les collectivités territoriales (en fonction
de leurs compétences respectives), les dispositifs qui leurs sont
associés, ainsi que de nombreuses structures privées (associations,
mutuelles, coopératives, fondations, sociétés par actions) ou
publiques-privées (comme les Sociétés d’Economie Mixte) auront
besoin à l’avenir de recruter des cadres compétents, que ce Master
vise à former.

Compétences visées

Le contexte actuel des politiques sociales (fortement renouvelé par les transformations contemporaines de la situation économique et sociale,
des politiques publiques et des acteurs en présence) a des incidences fortes sur la consolidation de nouveaux métiers du social et de nouvelles fonctions d’encadrement. Les compétences et les métiers ont en effet de moins en moins tendance à être produits par les politiques sociales elles-même, par les métiers et les acteurs du travail social ou de sa pratique.
Cette attitude traditionnelle se ralentit voire s’inverse au profit de nouveaux attendus que ce Master cherche à anticiper. Sur la question des politiques sociales, l’expression des besoins professionnels s’appuie désormais moins sur des logiques de qualification et de métiers centrés sur le destinataire final, que sur les fonctions et compétences requises par la production en tant que telle des politiques publiques et de l’action publique et de ses segments: analyse et aide à la décision,conception et ingénierie, mise en oeuvre et organisation, pilotage et conduite, évaluation et mesures — tout ceci supposant une très bonne connaissance des acteurs et des règles en présence sur le terrain des politiques sociales.
Former les nouveaux « ingénieurs du social » qui, dotés de ces compétences et de cette culture, sauront mettre en oeuvre des actions pragmatiques dans le domaine des politiques sociales : telle est l’ambition de ce Master.

Partenariats scientifiques

Les enseignants-chercheurs associés à ce Master sont membres du LBNC (EA 3788), le centre de recherche du domaine "Droit, Economie, Gestion", au sein duquel a été mis en place un séminaire pluridisciplinaire de recherche, animé par Jean-Robert Alcaras (économiste) et Guillaume Marrel (politiste). Ce séminaire permanent est directement en rapport avec les thématiques centrales du Master Politiques Sociales, dans le but d'irriguer les enseignements par la recherche.

Partenariats institutionnels

 


-         Cette formation s’appuie sur un réseau solide de partenaires professionnels et institutionnels privés et publics : instituts de formation du secteur sanitaire et social, établissements hospitaliers, établissements sociaux, collectivités territoriales, structures de service à la personne (sous forme associative ou de société de capitaux), structures d’insertion économique et sociale, entreprises d’audit et de formation spécialisées. Ces différentes organisations instituées, auxquelles il convient d’ajouter les chambres consulaires et les collectifs d’employeurs du secteur, participeront à la formation et constitueront des lieux de stages qualifiants et des employeurs potentiels pour les étudiants.


 

Partenariats économiques

-         Dans le cadre de recherches appliquées menées en Région PACA et plus spécifiquement dans le département du Vaucluse, des liens et des relations de travail ont été tissés avec des structures de l’insertion économique et sociale (plateformes d’initiative locale, chantiers d’insertion, boutiques de gestion, régies de quartier, …), des coopératives (SCIC, banques coopératives), des mutuelles (Mutuelles de Provence, Macif, …), des structures des secteurs médico-social et sanitaire et social.

Informations complémentaires

telecharger


 


Dossier de candidature M1 :


 


Dossier de candidature M2:

Mots-clés

>>> ENVOYER
Université d'Avignon et des pays de Vauclusepratique
pratiqueminisites

reseaux sociaux