>>> MASTER PUBLICS DE LA CULTURE ET COMMUNICATION

Année universitaire 2016-2017

MASTER Sciences Humaines et Sociales

Mention : STRATEGIE DU DEVELOPPEMENT CULTUREL

MASTER PUBLICS DE LA CULTURE ET COMMUNICATION

Parcours proposés : 

- M1 : PUBLICS DE LA CULTURE ET COMMUNICATION

- M2 : PUBLICS DE LA CULTURE ET COMMUNICATION

« J’aime que le film donne au spectateur l’impression qu’il n’est pas fini. Parce que je crois qu’une œuvre d’art où le spectateur et le critique n’apportent pas leur part n’est pas une œuvre d’art. J’aime que ceux qui regardent le film construisent parallèlement leur propre histoire »
Jean Renoir

Domaine de formation Erasmus

15.0 Communication et sciences de l'information

Formation diplômante : Oui

Responsable de la formation

DAMIEN MALINAS VEUX

Co responsable(s)

> Équipe responsable de la spécialité Publics de la Culture et Communication :
Co-responsables de la spécialité : Damien Malinas et Raphaël Roth.
Responsable pédagogique du Master 1e année : Marie-Hélène Poggi.
Coordinatrice pédagogique du Master 1e année : Stéphanie Pourquier-Jacquin.
Responsable pédagogique du Master 2e année : Raphaël Roth.
Coordinateur pédagogique du Master 2e année : Laure Marchis-Mourens

> Équipe de formation
:
Louis Basco
Isabelle Brianso
Fanny Delnieppe
Alexandre Delorme
Julie Deramond
Emmanuel Ethis
Eloi Flesch
Frédéric Gimello-Mesplomb
Lauriane Guillou
Daniel Jacobi
Damien Malinas
Laure Marchis-Mouren
Emilie Pamart
Marie-Hélène Poggi
Marie-Sylvie Poli
Stéphanie Pourquier-Jacquin
Lise Renaud
Joëlle Richetta
Raphaël Roth
Virginie Spies
Eric Triquet

> Secrétariat

Damien Amadieu sec-sic(à)univ-avignon.fr

 

Structure(s) de rattachement

Département Sciences de l'Information et de la Communication
Equipe Culture et Communication / Centre Norbert Elias - UMR 8562 (EHESS-UAPV-CNRS-AMU)
UFR-ip Sciences Humaines et Sociales

Objectifs de la formation

Le Master Publics de la Culture et Communication de la Mention Stratégie du développement culturel propose une approche de la culture en termes de stratégie et de définition de l’action dans des secteurs majeurs de la culture, de la communication et de leurs publics.

Cet objectif se décline sur les deux années du Master de la manière suivante :
1- acquérir les fondamentaux à propos de la communication culturelle (M1, 1er semestre)
2- construire des outils d’action stratégique (M1, 2e semestre)
3- programmer l’action culturelle et concevoir un projet (M2, 1er semestre)
4- mettre en œuvre une stratégie : la mission sur le terrain (M2, 2e semestre)

Cette formation conçue sur le modèle de la formation continue des professionnels vise à :
> donner des repères théoriques et méthodologiques, des outils et des techniques permettant d’exercer un métier et d’avoir une expérience et une pratique de terrain appuyée sur un travail de réflexion,
> comprendre les transformations de la culture grâce à un laboratoire internationalement reconnu,
> former à la réalisation d’un travail professionnel en équipe par une mise en situation de simulation de réponse à un appel d’offres.


Compétences visées

Le Master Publics de la Culture et Communication de la mention STRATÉGIE DU DÉVELOPPEMENT CULTUREL permet aux étudiants d’acquérir des concepts solides sur les rapports entre culture et communication, de comprendre et de choisir graduellement les différents modes de professionnalisation existant dans le secteur, d’expérimenter avec rigueur certains domaines d’approfondissement.
Les différents métiers sont donc abordés à partir d’une réflexion de fond sur les enjeux et structures de la culture, dans l’esprit d’une analyse constante des mutations que celle-ci connaît, avec la visée de savoir mobiliser des savoir-faire individuels mais aussi collectifs pour inventer de nouvelles façons de faire.
Le souci de permettre en permanence des rencontres entre étudiants, professionnels et chercheurs et de ménager des activités communes entre les étudiants ayant choisi une orientation plus opérationnelle et ceux qui se destinent à la recherche vise précisément à stimuler cette intelligence mutuelle, entre acteurs destinés à coopérer.

Votre entrée dans le Master se fait sur la base du projet professionnel et sur avis de l’équipe de formation.
À la fin de la première année, un bilan d’acquisition des connaissances et des compétences sert de base à votre orientation et à la préparation de la seconde année.
En Master 2, vous participez à des séminaires de rencontre avec des professionnels, des personnalités reconnues du monde de la culture et de la recherche.
Un travail sous la forme d'appel à projet est mené en Master 2 avec une institution culturelle.Par groupes, vous répondez à un appel d'offre qui vous oriente vers les métiers de l’étude ou de la décision. Les étudiants du Master gèrent par ailleurs un Jeune Laboratoire, une association nommée "Le Tube à Idées" qui permet aux étudiants de répondre à des appels d'offre dans le domaine de l'enquête et de la stratégie de communication.
À la fin de votre formation, vous présentez un passeport de compétences faisant état de vos connaissances, savoir-faire, aptitudes et motivations, en vue de votre insertion dans un secteur de la culture ou de la recherche. Ce document a pour objectif de permettre aux étudiants d'analyser leurs compétences tant professionnelles que personnelles, ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir leur projet professionnel et éventuellement leur projet de poursuite en thèse.
Le passeport compétences a pour vocation d'aider l’étudiant à analyser son parcours passé, à se situer dans le monde du travail, à planifier son parcours futur. Ce passeport de compétences prend la forme d’un document remis en même temps que le mémoire et qui est la base d’un échange lors de la soutenance.

Partenariats scientifiques

Le Master Publics de la Culture et Communication de la mention STRATÉGIE DU DÉVELOPPEMENT CULTUREL de l'Université d'Avignon prend son ancrage dans le laboratoire Culture & Communication , ainsi que dans un certain nombre de laboratoires partenaires. Principalement : LAHIC-UMR 2558 (CNRS - Ministère de la Culture), SHADYC (UMR 8562), CERLIS-UMR 8070 (CNRS-ParisV), JE Communication, culture et société (l’ENS-LSH Lyon), CIRST (Université du Québec à Montréal), etc.


  • Ce positionnement scientifique, professionnel et pédagogique précis, mais ouvert aux transformations des logiques sociales et matérielles de la culture, est délibéré. L’équipe scientifique et pédagogique s’est employée à construire une approche interdisciplinaire des pratiques de communication liées à la culture.

    Ce parti lui a permis d’identifier et repérer les équipes internationales capables de développer une telle approche et de nouer des relations durables avec les acteurs publics et privés de la culture. Il a conduit à constituer une équipe rassemblant des chercheurs reconnus, qui partagent une approche épistémologiquement exigeante des pratiques de communication, tout en analysant de plusieurs points de vue les rapports entre culture et communication : médiation des savoirs, analyse des faits d’institution, expérience et l’identité des publics, pouvoir des dispositifs de médiation.

    Dans ce travail pour tisser approche scientifique et réseau social et professionnel, l’implantation de l’Université à Avignon, au cœur d’une ville et d’une région d’une richesse exceptionnelle en matière de patrimoine et de spectacle vivant, est un atout significatif.

    "À Avignon, il n’y a pas d’instance suprême qui régit l’ensemble de la manifestation telle qu’elle apparaît aujourd’hui. En conséquence, chacun peut s’octroyer la possibilité de construire son mythe du festival sans que cela soit officiellement contesté".
    Damien Malinas

Partenariats institutionnels

Le Master Publics de la Culture et Communication de la mention STRATÉGIE DU DÉVELOPPEMENT CULTUREL de l'Université d'Avignon bénéficie des partenariats institutionnels suivants :


> Ministère de la Culture et de la Communication (Département des Études et de la Prospective, Centre national de la cinématographie, Direction régionale des Affaires Culturelles.
> Institutions culturelles et Festivals : Institut national de l’Audiovisuel, Festival d’Avignon, Festival de Cannes, cinémas Pathé, Institut supérieur des techniques du spectacle, Cultures France, Unifrance, Marché du Film, Scène Nationale de Cavaillon, Cinémas du Sud, Utopia, la Maison Jean Vilar, le Centre National des Écritures de la Chartreuse, RMG Palais des Papes, l'Institut Superieur des Techniques du Spectacle.

Partenariats économiques

Un Conseil de Perfectionnement du Master Publics de la Culture et Communication de la mention STRATÉGIE DU DÉVELOPPEMENT CULTUREL de l'Université d'Avignon a été mis en place.


Il est composé à égalité d'universitaires et de personnalités extérieures qui assurent la qualité, le renouvellement et l'amélioration de la formation. Ces personnalités de renom participent par leurs suggestions au maintien de l'adéquation de la formation au milieu professionnel.
Ce Conseil de Perfectionnement est présidé par Laure Adler.

> Liste des membres du Conseil de Perfectionnement :
Laure Adler (Productrice)
David Bourbonnaud (Sociologue, EHESS, UAPV)
Joël Chapron (Chargé d'études, UniFrance)
Jean-Pierre Demas (Directeur des formations, Institut supérieur des techniques du spectacle)
Nathalie Petiteau (Historienne, UAPV)
Yves Winkin (Sociologue, ENS Lyon)

Un très grand nombre d’autres administrations, d’autres entreprises privées ou publiques soutiennent chaque année Le Master Publics de la Culture et Communication de la mention STRATÉGIE DU DÉVELOPPEMENT CULTUREL de l'Université d'Avignon par l'accueil de stagiaires, la participation à la formation ou encore l’évaluation des étudiants et de la formation.
Le Festival d'Avignon, l'Institut Supérieur des Techniques du Spectacle, les cinémas Pathé Avignon, le Centre National des Écritures de la Chartreuse, RMG Palais des Papes, le GECE, ainsi que la société Transfaire ont versé leur taxe d'apprentissage au Département des Sciences de l'Information et de la Communication afin de soutenir ses formations.

Informations complémentaires

>>> Télécharger la plaquette de présentation (*.pdf)

Une formation distinguée dans une ville reconnue
L’une des forces de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse tient précisément à sa localisation. Avignon bénéficie d’un capital de notoriété en matière de culture probablement sans égal compte tenu de la taille de cette cité. Le festival de théâtre qui fait chaque année de cette ville la vitrine internationale du spectacle vivant et, le marché de programmation des principales scènes de diffusion, sont connus dans le monde entier. Avignon est aussi connu comme un des hauts lieux du patrimoine. D'une part, le Festival a généré dans la population une attente culturelle extrêmement forte. D'autre part, on remarque qu'Avignon est la ville la plus cinéphile de France. La moyenne de fréquentation des salles s’élève à 14,5 films par habitant et par an, pour une moyenne nationale de 2,5.

En 2007, le Master Culture et Communication : Stratégie du développement culturel de l’Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse a été classé dans la catégorie Management des Entreprises Culturelles dans le "Classement 2007 des meilleurs Masters, MS, MBS et Formations Spécialisées Bac +5 / Bac +6" édité par le Cabinet SMBG.Ce classement est diffusé dans le "Guide Jaune SMBG des Meilleurs Masters, MS et MBA" ainsi que sur le site internet du cabinet SMBG.

En 2009, le Master Stratégie du Développement Culturel de l'Université d'Avignon a été remarqué par plusieurs organismes de presse et guides des meilleurs masters cette année encore. Les deux spécialités Public de la Culture et Communication et Médiations de la Culture et du Patrimoine ont été saluées pour l'insertion professionnelle rapide et durable de leurs diplômés et le dynamisme du secteur.

Le Master Stratégie du Développement Culturel a ainsi été encore classé par SMBG, dans la catégorie Management des Entreprises Culturelles dans le "Classement 2009 des meilleurs Masters, MS, MBS et Formations Spécialisées Bac+5 / Bac+6" édité par le Cabinet SMBG.

Ce classement est basé sur trois critères:
- la renommée de la formation
- la rapidité d'insertion des étudiants
- le salaire

Le Master Stratégie du Développement Culturel de l’Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse a été classé premier dans la catégorie "Culture, multimédia et service" par le Nouvel Observateur dans son édition du 31 mai 2007 consacrée aux universités.

Les journalistes du Nouvel Observateur ont examiné plus de 800 formations universitaires, principalement en Master, avant d'en retenir 450 pour leurs plus grandes capacités à insérer leurs diplômés sur le marché du travail.
Pour Avignon, les masters Génie Informatique et Mathématiques et Gestion de la Qualité des Productions Végétales ont également été selectionnés parmi les "450 filières d'universités qui assurent un emploi".

A lire aussi : le web de l'Université d'Avignon classé 5e par le Nouvel Observateur


En 2009, Le Master Stratégie du Développement Culturel de l’Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse repéré pour son originalité par le Nouvel Observateur.


À lire : Le nouvel Observateur étudiants, La vraie cote des diplômes 2009. Du diplôme à l’emploi. S’orienter malin, p 83-84


En 2013, Le Monde de l'Education consacre un article sur l'insertion professionnelle des étudiants sortant du Master Publics de la Culture et Communication.
Lire l'article : Le Monde de l'Education, "Etre utile à l'élévation du niveau culturel".


Dans son numéro du 23 janvier 2014, Le Monde a publié son palmarès des 16 meilleurs masters de Francehttp://www.lemonde.fr/education/article/2014/01/22/etre-utiles-a-l-elevation-du-niveau-culturel_4351939_1473685.html (toutes disciplines confondues), dont le Master Publics de la Culture et Communication fait partie. Lire un résumé de l'article ICI.

Une formation en dynamique avec le monde professionnel
Le Master Publics de la Culture et Communication de la mention STRATÉGIE DU DÉVELOPPEMENT CULTUREL correspond dans ses fonctionnements, débouchés et réseaux à l'ancien DESS Stratégie du Développement Culturel qui s'est construit à Avignon depuis 1996. Le Département des Sciences de l’information et de la communication a été créé en 1989 sur la base de formations mises en place depuis 1984. Vingt ans d’existence ont permis de capitaliser une expérience en termes de formation à finalité professionnelle avec dès 1989 la mise en place d’une MST en Conception Multimédia précédant la création d’un DESS Stratégies du développement culturel en 1996 et la transformation de la MST en IUP Métiers des Arts et de la Culture. Depuis 1984, alors même que l'Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse recouvrait un exercice de plein droit après avoir été un centre universitaire depuis 1963, ce département a développé son identité dans le même mouvement que celui des Sciences de l’information et de la communication en tant que discipline et 71e section universitaire entre professionnalisation, interdisciplinarité et affirmation disciplinaire. La professionnalisation, donc, procède par un accent mis sur un volume d’interventions d’extérieurs professionnels. La professionnalisation passe donc par une affirmation croissante des stages dans les formations, mais aussi, la création de réseaux de diplômés.


Les étudiants du Master gèrent intégralement un Jeune Laboratoire nommé Le Tube à Idées. Cette association permet aux étudiants de consolider leur expérience professionnelle par l'apprentissage tout en obtenant des fonds en travaillant avec des professionnels. Réaliser une enquête, monter une stratégie de communication, gérer un budget, organiser des évènements culturels sont autant d'activités réalisées par le Tube à Idées.


Insertion professionnelle
Le Master Publics de la Culture et Communication mention Stratégie du Développement Culturel mise sur la professionnalisation depuis sa création. En 2013, le taux d'insertion professionnelle était de 95% à six mois de l'obtention du diplôme et de 100% après dix-huit mois.
La Formation offre aux étudiants un bon niveau scientifique et professionnel, avec 45% d'intervenants extérieurs et l'appui des chercheurs de l'équipe Culture et Communication du Centre Norbert Elias, rattaché à l'université, mais aussi la possibilité de faire des stages de quatre à six mois en deuxième année, et surtout de participer à des projets en partenariat avec des entreprises et des structures culturelles.

Une valeur ajoutée : le numérique

L'enseignement du multimédia se fait sous la forme d'ateliers concentrés au deuxième semestre de la première année. Ils permettent aux étudiants de maîtriser des techniques nécessaires à leur professionnalisation mais aussi à la production de données et au traitement de ceux-ci dans le cadre du mémoire. Ainsi, des ateliers apprenant à maîtriser les logiciels de PAO et de vidéo, mais aussi les logiciels de traitement des données comme ModaLisa permettent aux étudiants d'obtenir des compétences numériques.


Les étudiants s'investissent au sein du Master en animant régulièrement le blog de la formation sur lequel les activités réalisées par la promotion sont détaillées.


Voir le blog des étudiants du Master ici : Tube à Idées


Toujours dans une optique de travail avec le numérique, le Master est partenaire de la structure fédérative de recherche SFR Agorantic.

>>> Consultez la présentation du Master Culture et Communication (*.swf)

Un parcours « Direction technique du spectacle »
Cette spécialité propose, en formation continue, un parcours « Direction technique du spectacle ». Cette formation est destinée aux directeurs techniques, responsables techniques, régisseurs (généraux ou principaux), permanents ou intermittents ayant une expérience d’au moins 5 ans dans les fonctions d’encadrement technique du spectacle vivant (www.ists-avignon.com).




Une formation en prise avec la recherche
Le Master Publics de la Culture et Communication de la mention STRATÉGIE DU DÉVELOPPEMENT CULTUREL donne accès à des responsabilités tactiques et stratégiques, à la capacité de mettre en oeuvre la conquête et l'élargissement des publics dans le champ des cinémas, spectacles, festivals, télévisions.
L’entrée privilégiée est celle des publics de la culture dans la mesure où ceux-ci sont considérés comme participant au modèle de production d’une œuvre telle que le décrit Howard Becker «en tant que produit d’une action collective : l’œuvre est alors au cœur d’une chaîne de coopération rattachant tous ceux qui participent à l’existence celle-ci» . Cependant, travailler au service de la culture et de ses publics, penser sa communication passe par la connaissance et l’action sur et de tous les maillons de cette chaîne. C’est pour cela que le parcours s’appuie sur un réseau de chercheurs, de professionnels à même de conduire les étudiants à développer une stratégie et une politique de la culture.

Le Master Publics de la Culture et Communication de la mention STRATÉGIE DU DÉVELOPPEMENT CULTUREL s’inscrit dans la durée d’un projet scientifique et pédagogique original :
- il est fondé sur l’activité de recherche du laboratoire Culture et Communication et sur les partenariats que ce dernier a développés avec plusieurs équipes de référence, françaises et internationales ;
- il s’inscrit dans l’un des axes majeurs de développement de l’Université, concernant l’approche interdisciplinaire des dynamiques culturelles ;
- il offre un débouché à la licence de sciences de l’information et de la communication, dont les parcours préparent  à une approche culturelle de la communication, tout en permettant d’accueillir des étudiants d’autres disciplines dotés d’une formation concernant les pratiques et objets de la culture, et soucieux de construire une approche communicationnelle rigoureuse de ces questions ;
- il assure la formation des étudiants du doctorat de sciences de l’information et de la communication, ainsi que du doctorat international « Muséologie, médiation, patrimoine », dont l’Université d’Avignon est l’une des institutions cofondatrices.
Le Master Publics de la culture dans le cadre de la mention participe ainsi au développement d’un pôle fort de référence en matière de recherche et de formation sur la culture.

"Toutes les expériences culturelles marquantes de notre vie, qui donnent sens à cette dernière, nous amènent à "entrer en carrière de spectateur" pour tenter de revivre avec la même intensité les émotions liées à ce(s) moment(s) marquant(s). Il est important de souligner que ces moments sont rares [...]".
Emmanuel Ethis


 

Mots-clés

Master, Culture, Communication, Numérique, Festival, Cinéma, Événement, Télévision, Pratiques, Publics, Sociologie
>>> ENVOYER
Université d'Avignon et des pays de Vauclusepratique
pratiqueminisites

reseaux sociaux