Vous êtes ici : Université d'Avignon > Recherche > Laboratoires

>>> Equipe HEMOC / Centre Norbert Elias - UMR 8562

HISTOIRE DE L’EUROPE MODERNE ET CONTEMPORAINE (HEMOC)
Centre Norbert Elias, UMR 8562 / EHESS

Deux axes scientifiques :
ESPACES ET OBJETS POLITIQUES
CULTURES ET PATRIMOINES

Structure(s) de rattachement

UFR-ip Sciences Humaines et Sociales
Département Histoire

Rattachement(s) externe(s)



Formations proposées

MASTER ESPACES PUBLICS : CULTURE ET POLITIQUE
MASTER PATRIMOINES ET ARCHIVES HISTORIQUES (ouverture 2009-2010)
PREPARATION AU CAPES D'HISTOIRE-GEOGRAPHIE
DOCTORAT HISTOIRE (ED 537)
HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES HISTOIRE
DU ENSEIGNEMENT FORMATION EN HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Reconnaissance

Unité mixte de recherche

Direction scientifique

Sciences humaines et humanités

Discipline de recherche

Section 33 du CNRS (Mondes modernes et contemporains)

Section 22 du CNU (Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain, de l'art, de la musique)


Adresse

74 rue Louis Pasteur 84029 Avignon

Campus

Centre ville

Site géographique

Campus Hannah Arendt, Site Sainte Marthe

Téléphone

04 90 16 26 87 

Localisation

Premier étage, aile Est, 1E 13 / 1E 09 

Plan(s) d'accès

uploads/tx_gesstruc/

Responsable(s)

Stéphane Durand 

Composition

 

Enseignants chercheurs titulaires

  • Bruno Bertherat, maître de conférences d'histoire contemporaine
  • Stéphane Durand, professeur d'histoire moderne
  • Marion Fontaine, maitre de conférences d'histoire contemporaine
  • Benjamin Landais, maître de conférences d'histoire moderne
  • Frédéric Monier, professeur d'histoire contemporaine
  • Natalie Petiteau, professeur d'histoire contemporaine
  • Olivier Rouchon, maître de conférences d'histoire moderne
    Chantal Wionet, maître de conférences en lettres modernes

Enseignants chercheurs émérites

René Moulinas, professeur émérite d'histoire moderne
Françoise Thébaud, professeur émérite d'histoire contemporaine

 

Chercheurs correspondants

Françoise Moreil, maître de conférences d'histoire moderne, en retraite

Nicolas Palluau, docteur en histoire contemporaine
Bruno Jaudon, docteur en histoire moderne

Doctorants

Jonathan Barbier, doctorant contractuel en histoire contemporaine

Gilles Garson, doctorant contractuel en histoire contemporaine

Aurélien Gras, doctorant contractuel en histoire moderne

Gonzague Espinosa, doctorant en histoire contemporaine

Marielle Ortigosa, doctorante en histoire moderne

Christophe Portalez, doctorant en histoire contemporaine

Jeanine Redon, doctorante en histoire contemporaine

Nicolas Soulas, doctorant en histoire moderne

 


Equipes


Pages web des membres

Bertherat Bruno
Durand Stéphane
Fontaine Marion
Monier Frédéric
Moreil Francoise
Petiteau Natalie
Rouchon Olivier
Wionet Chantal

Axes de recherche

Pratiques sociales et usages politiques des espaces publics

Processus de politisation, Cultures et modèles politiques, Clientélismes et patronages

Histoire des élites urbaines

Histoire des politiques publiques, Finances et fiscalité

Histoire de la mort dans l'espace public


Publications

Voir les fiches chercheurs ci-dessus


Coopérations internationales

Programme ANR/DFG piloté à Avignon par Frédéric Monier, sur corruption et faveurs en France et en Allemagne aux XIXe et XXe siècles (Programme POC/K 2).


Collaborations universitaires


Informations complémentaires

 DEUX AXES SCIENTIFIQUES


CULTURES ET PATRIMOINES

Les patrimoines sont envisagés dans une acception large, y compris dans leur dimension immatérielle

•    Les correspondances épistolaires ont été étudiées dès 2005 dans le cadre du LHISA en collaboration avec la 21e section. Analysées pour les processus de transmission mémorielle et d’affirmation des identités individuelles et collectives, elles ont mis en évidence l’existence de réseaux autonomes contribuant à la création de sociétés politiques.

•    Dès 2005, ont été cherchés des accords avec des institutions culturelles locales pour la mise en valeur scientifique de fonds patrimoniaux (archives privées dont des correspondances, collections de la bibliothèque Inguimbertine, palais du Roure).

•    Des travaux ont également été menés sur les significations mémorielles et politiques des supports symboliques, érigés comme tels par le pouvoir, ainsi que sur le rôle de la mémoire, des guerres notamment, dans les jeux socio-politiques et dans la construction des identités nationales.


ESPACES ET OBJETS POLITIQUES

•    Les consistoires de la période moderne, des espaces de débats :

        Cette source d'une incomparable richesse, relatant les pratiques quotidiennes des Eglises réformées, permet de mieux voir fonctionner les frontières entre public/privé et  catholiques/protestants.

•    L’organisation des espaces politiques dans les Etats italiens XVIe - XVIIe siècles :

    La dualité de l’espace public s’organise autour de deux formes fondamentales qui coexistent dans les Etats italiens : la cité et le prince. Cette configuration est abordée à partir de différents modèles (le principat médicéen dans la Toscane moderne ; les Etats pontificaux de la Légation d’Avignon). Elle doit s’inscrire, par des approches comparées, à l’échelle européenne des cultures politiques.

•    Les cultures du politique et les rapports des citoyens ordinaires au pouvoir:

–    la politisation des anonymes se fait au XIXe siècle dans des cadres qui mêlent à la fois références à l’Ancien Régime et acculturation révolutionnaire. Il ne faut plus lire la vie politique du XIXe siècle selon les grands courants idéologiques ou politiques définis bien souvent par rapport à une culture des élites. La perception de la nation se fait au prisme d’un homme qui peut l’incarner.

  • •    Les assemblées d'états à l'époque moderne

    Dans le processus d'émergence de l'Etat dit "moderne", les assemblées d'états ont occupé une place originale dans la construction de la gouvernance monarchique et dans l'élaboration des politiques publiques. Il convient aujourd'hui de réexaminer à nouveau frais le rôle qu'elles ont joué.


PROJETS EN COURS

•    La conscience archivistique des cités européennes (XIIe-XVIIe siècles). Groupe de travail organisé par O. Rouchon en collaboration avec S. Balossino et A. Jamme (CIHAM). Séminaire d’ouverture : Université d’Avignon, 9 avril 2010.

•    Les cultures généalogiques de l’Europe moderne. Groupe de travail organisé par O. Rouchon en collaboration avec J. Boutier (CNE) et V. Piétri (CMMC). Premier atelier :  Université d’Avignon, 4 juin 2010.

•    Séminaire interuniversitaire d’histoire italienne. L’équipe des historiens d’Avignon est co-organisatrice d’un séminaire itinérant (Avignon, Aix, Bordeaux, Lyon, Marseille) Penser et représenter l’espace italien, XIIIe-XVIIIe siècles.

•    PPF Etudes sur les protestantismes dans l’espace européen (dirigé par Philippe Chareyre (Pau) : éditions de textes et colloques ( 2005 Pau, 2007 Avignon, 2009 La Rochelle, 2011 Mulhouse).      

•  Un programme ANR/DFG, dirigé à Avignon par Frédéric Monier, sur corruptions et faveurs en France et en Allemagne, XIXe-XXe siècles

• Un travail sur l’attentat de Marseille, pour lequel il y a des besoins d’élaboration d’un DVD


•   Un projet ANR à déposer en janvier 2011, sur la politisation des anonymes dans l’Europe napoléonienne

•  Une convention inter-universitaire signée avec l'IRHIS de Lille (UMR 8529) et le CRISES de Montpellier (EA 4424) en 2012 pour une coopération de recherche sur l'histoire des assemblées d'états en France à l'époque moderne (pilotage : Stéphane Durand [Avignon], Marie-Laure Legay [Lille], Marc Conesa [Montpellier])

       

      •  LE PROJET « ARCHIVES ET HISTOIRE DU PLATEAU D’ALBION »

       

      Le projet « Archives et histoire du plateau d’Albion » en est à ses débuts. Il est issu de la collaboration de deux structures, le laboratoire souterrain à bas bruit (LSBB : UMS 3538, créée le 1er janvier 2012) et le Centre Norbert Elias  (CNE : UMR 8562), équipe HEMOC (histoire de l’Europe moderne et contemporaine). Au sein de ce centre, le projet est porté par Bruno Bertherat, Marion Fontaine et Frédéric Monier, avec l’aide de Mélaine Favre (diplômée du master Patrimoine et archives historiques, département d’histoire, UAPV, promotion 2013).

      http://www.lsbb.eu

      http://centre-norbert-elias.ehess.fr

       

      Ce projet vise à faire l’histoire d’un territoire et de ses usages, notamment militaires, pour contribuer à la valorisation d’un site exceptionnel et de ses archives.

       

      *Il s’agit du seul site fixe de lancement de missiles nucléaires de la force de dissuasion nucléaire française et d’un témoignage majeur du temps de la Guerre froide. Le site a été opérationnel de 1971 à 1996 et était organisé autour de deux réseaux. Le premier était situé essentiellement dans le Vaucluse autour de Rustrel, le second à l’intersection de trois départements : la Drôme, le Vaucluse et les Alpes-de-Haute-Provence. Chacun était commandé par un poste de conduite de tir (PCT) en sous-sol, commandant les 9 silos des missiles en surface, et connecté à une base militaire centrale et à des installations de transmission.

      Démantelé, le patrimoine de la dissuasion nucléaire n’a pas disparu. Certaines parties du site ont trouvé de nouveaux usages : c’est en particulier le cas du PCT de Rustrel, qui est devenu le siège du Laboratoire Souterrain à Bas Bruit (LSBB), installé dans le vaste réseau de galeries souterraines constituant en particulier le poste de conduite de tir. Il faut citer également l’installation sur l’un des silos d’un observatoire astronomique par l’association SIRENE (SIlo RÉhabilité pour Nuits Étoilées) depuis 2001. Quant au site lui-même, il a été concédé à la Communauté de communes des pays d’Apt en 1997, qui a conclu un bail emphytéotique avec le CNRS, afin d’y permettre le développement du LSBB.

      *Les archives papier sont conservées au LSBB de Rustrel (environ 25 mètres linéaires au total), à des fins de gestion des droits et de maintenance des équipements. Elles correspondent à des données textuelles pour les 2/3 environ du total, et à des données iconographiques fixes (plans, schémas techniques, coupes, relevés, cartes, photographies) pour le 1/3 restant.

      Pour l’instant, ces archives n’ont pas été exploitées pour la recherche historique. Elles ont fait l’objet d’un travail d’inventaire fonctionnel, à des fins de maintenance et de développement du site. Et il n’existe pas de classement de l’ensemble des fonds papier selon des critères archivistiques.

       

      En partenariat avec le LSBB, le projet vise trois objectifs liés:

      * L’inventaire des archives et leur conservation numérique. La réalisation d’inventaires archivistiques et d’instruments de recherche adaptés est un préalable, pour garantir la conservation de ces archives fragiles, via la numérisation d’une partie des fonds, selon des critères archivistiques et scientifiques rigoureux. Cette partie du projet doit être réalisée au sein du consortium national Archives des mondes contemporains. Ce consortium de recherche, dirigé par Serge Wolikow, est un projet labellisé en novembre 2012 par le TGIR Huma-Num. Le projet d’inventaire et de numérisation des archives du LSBB concerne le pôle « Monde de l’entreprise, de l’industrie et du travail industriel » au sein de ce consortium, qui fournit l’expertise et le soutien nécessaires.

      http://arcmc.hypotheses.org

      * La valorisation patrimoniale du site. C’est récemment, en juillet 2013, que des éléments significatifs des installations ont été labellisés au patrimoine du XXe siècle grâce au travail de Mélaine Favre, alors étudiante du master Patrimoine et archives historiques, dans le cadre d’un stage. La labellisation a bénéficié du soutien de différents partenaires (DRAC PACA, Parc naturel régional du Luberon, SIRENE et des acteurs politiques). Ce label, qui n’a pas de caractère contraignant, est une première étape. Il concerne :

      1) Le poste de conduite de tir n° 1, souterrain (PCT1), occupé actuellement par le LSBB et situé sur la commune de Rustrel et comprenant les galeries et la capsule de tir.

                2) L’antenne (V1), située sur la commune de Rustrel, qui a pour fonction de recevoir les télécommunications. C’est la seule qui subsiste.

              3) Le silo de lancement 1.2, situé sur la commune de Lagarde d’Apt et occupé par l’observatoire astronomique SIRENE. Le site est ouvert toute l’année. Ce site est la seule zone de lancement encore visible car les autres ont été remblayées.

       * La recherche historique et la constitution d’un centre virtuel de connaissances. Les recherches en sont à leurs débuts. Les premières ont été menées, en 2012, sous la direction de Marion Fontaine, sur le quotidien des militaires du plateau d’Albion, en lien avec les transformations de la ville d’Apt à partir des années 1970. Au-delà, le champ des recherches vise l’histoire de la conversion de ce territoire à des usages militaires, dans le cadre de la dissuasion nucléaire en temps de guerre froide. Il s’agit ainsi de contribuer à une histoire sociale, culturelle et économique, attentive d’une part aux résistances et aux appropriations, mais aussi, dans la durée, au devenir d’un territoire et à ses transformations.

      Ce travail de recherche passe par la création de corpus, et, à terme, par la constitution de sources, à partir de témoignages oraux des acteurs de cette histoire, sous forme de données sonores, voire de films.

       

       

      SEMINAIRE DES LABORATOIRES D’HISTOIRE DE L’UNIVERSITÉ D’AVIGNON
          ANHIMA, CIHAM, CENTRE NORBERT ELIAS

      Année 2013-2014

      salles précisées en cours d'année



      [Présence obligatoire pour les étudiants de M2 et les doctorants]

       

      Samuel GUICHETEAU, Université de Nantes, 4 octobre 2013 : "Des droits pour les ouvriers ? Des pratiques du travail à l'expérience révolutionnaire"

      Frank LESTRINGANT, Université de Paris-Sorbonne, 15 novembre 2013 : "La Cosmographie universelle de Guillaume Le Testu (1556) au croisement de la géographie savante et de la science nautique des portulans"

      Neil FLEMING, Université de Worcester, 22 novembre 2013 : "Diehard Conservatism, Mass Democracy and Indian Constitutional Reform, c. 1918-1935"

      François KAYSER, Université de Chambéry, 6 décembre 2013 : "Ptolémaïs, un pôle de culture grecque en Haute-Egypte"

      Ricardo RAO, Université de Bergame, 13 décembre 2013 :"Les Angevins en Italie du Nord (XIIIe-XIVe siècles)"

      Laurianne MARTINEZ-SEVE, Université de Lille III, 14 février 2014 : "L'Asie Centrale à l'époque hellénistique"

      Sarah REY, Université d'Avignon, 7 mars 2014 : "Auguste Audollent (1864-1943), historien et archéologue dans la Tunisie coloniale"

      Valérie THEIS, Université de Paris-Est, 14 mars 2014 : présentation de Le gouvernement pontifical du Comtat Venaissin (2012)

      Laurence MOULINIER-BROGI, Université de Lyon II, 4 avril 2014 : "Origines, aspects et fonctions de l'uroscopie au Moyen Age"

      Xavier MAUDUIT, Université de Paris I, 11 avril 2014 : "La cour de Napoléon III en tant qu'espace politique"

      Carmel FERRAGUD DOMINGO, Université de Valencia, avril 2014 : à préciser (médecine médiévale)

      Claude BRELOT, Université de Lyon II, 16 mai 2014 : "Noblesses et politique au XIXe siècle"

       

      Programme 2012-2013

      Hélène MENARD, Université de Montpellier III, 28 septembre 2012 : "Contrôler les violences collectives dans la Rome impériale"

      Colloque, "Néa Paphos : fondation et développement urbanistique d'une ville chypriote de l'Antiquité à nos jours. Etudes archéologiques, historiques, patrimoniales", organisé par Claire Balandier, ANHIMA, 30 octobre-1er novembre 2012

      Enrico ARTIFONI, Università degli Studi di Torino, 9 novembre 2012 : "Le discours politique en Italie au Moyen Age"

      Colloque, "Les délibérations des assemblées d'états. Culture et pratiques d'une forme d'écrits politiques", organisé par Stéphane Durand, HEMOC, 15-16 novembre 2012

      Ozgür TÜRESAY, Université Galatasaray (Istanbul), 16 novembre 2012 : "L'antisémitisme et l'antisionisme dans l'Empire Ottoman (1880s-1910s)"

      Table ronde, "Ecrire la mémoire, écrire l'histoire", organisée par Natalie Petiteau, HEMOC, 6-7 décembre 2012

      Aurélien LIGNEREUX, IEP Grenoble, 25 janvier 2013 : "La France impériale en rébellion"

      Emmanuelle TIXIER DU MESNIL, Université Paris Ouest, 8 février 2013 : "Ordre et désordre politique : la fitna dans al-Andalus au XIe siècle"

      Isabelle PIMOUGUET-PEDARROS, Université de Nantes, 1er mars 2013 : "La cité à l'épreuve des rois (le siège de Rhodes en 305)"

      Nicolas VIDONI, Aix-Marseille Université, 15 mars 2013 : "La lieutenance générale de police de Paris au XVIIIe siècle"

      Présentation de l'ouvrage La contre-histoire de la République, sous la direction de Marion Fontaine, Frédéric Monier et Christophe Prochasson, 22 mars 2013

      Laurence BROCKLISS, Magdalen College (Oxford), 29 mars 2013 : "Les réseaux intellectuels au XVIIIe siècle"

      Olivier MATTEONI, Université de Paris I, 5 avril 2013 : "Contestations et défense de l'ordre souverain sous le règne de Louis XI"

      Viviane ROSEN-PREST, Université de Strasbourg, 12 avril 2013 : "La colonie des huguenots à Berlin au XVIIIe siècle"

      Patrick DE MICHELE, Service archéologique départemental de Vaucluse, 3 mai 2013 : "Découvertes récentes de la nécropole romaine de Sabran (Vaucluse)"

      Colloque final du programme POC/K, "Scandales et politique", organisé par Frédéric Monier, HEMOC, 30-31 mai 2013

       

      Programme 2011-2012

      Journée du Centre Norbert Elias sur « Le temps dans les sciences sociales », après-midi consacrée aux représentations du temps : sciences historiques, sciences physiques, 21 octobre 2011

      Journée du Politique, Centre Norbert Elias, coordonnée par Frédéric Monier et Giorgio Blundo, interventions de Marion Fontaine, Marko Tocilovac, Thomas Cantens, Stéphane Durand, Valeria Siniscalchi, 3 novembre 2011

      Philippe LEVEAU, Université Aix-Marseille I, 17 novembre 2011 : « L'aqueduc d'Arles et la meunerie hydraulique romaine des Alpilles »

      Journée doctorale franco-allemande, coordonnée par Frédéric Monier et appuyé sur l'ANR POC/K, 18 novembre 2011

      Elie PELAQUIER, Université de Montpellier, et Stéphane DURAND, Université d'Avignon,  13 janvier 2012 : « Une assemblée politique en base de données : les états de Languedoc (1648-1789) »

      Andrew GOW, Université d'Alberta, 10 février 2012 : « Sorcellerie et conflit social au bas Moyen Age, l'exemple d'Arras (1459-1491) »

      Alix BARBET, directrice de recherche honoraire du CNRS, 15 février 2012 : «Pompei, quel patrimoine pour l'avenir ? »

      Andreas NIJENHUIS, Vrije Universiteit Amsterdam, 24 février 2012 : « Entre interdit et tolérance. La coexistence religieuse aux Provinces-Unies dans la première moitié du XVIIe siècle au prisme du voyage »

      François de POLIGNAC, Ecole Pratique des Hautes Etudes, 9 mars 2012 : « Fonder, une innovation ? Réflexions sur l'acceptation de la rupture dans le monde grec »

      Alain JOBLIN, Université d'Artois, 23 mars 2012 : « Le protestantisme du Nord de la France (XVIe-XVIIe siècles) »

      Bruno JAUDON, Université de Montpellier III, 13 avril 2012 : « Les cadastres du Languedoc moderne : source d'histoire, histoire(s) d'une source »

      Alessandro BARBERO, Università degli Studi del Piemonte Orientale, 25 mai 2012 : "La révolte des Tuchins au Piémont"

      Sudhir HAZAREESINGH, Balliol College, University of Oxford, 1er juin 2012 : « Le mythe comme phénomène politique dans la France conemporaine »

       

       

      Programme 2010-2011

       

      Nicolas FORNEROD, Université de Genève, 26 novembre 2010 : « Les 2150 "églises" réformées du royaume de France au tournant des années 1561-1562»
      Natalie PETITEAU, UAPV, 10 décembre 2010 : « Ecrire la mémoire au XIXe siècle»
      Jérôme LOISEAU, Université de Bourgogne, 21 janvier 2011 : « La réforme des États de Bourgogne (1602-1715) »
      Marion FONTAINE, UAPV, 18 février 2011 : « Les formes ludiques de la politisation ? Le cas des sports athlétiques au XXe siècle »
      Frédéric MONIER, UAPV, 11 mars 2011 : « Politique et corruption : de l’actualité à l’histoire »
      Claire BALANDIER, UAPV, 25 mars 2011 : « Les fortifications au service de l’histoire : comment étudier la défense du territoire à Chypre ? »
      Catherine WOLFF, UAPV, 8 avril 2011 : « Comment connaître la vie des 'petites gens': problème de sources »
      Bruno BERTHERAT, UAPV, 15 avril 2011 : « Les mots qui tuent : le discours du médecin légiste au XIXe siècle. Étude de cas »
      Simone BALOSSINO, UAPV, 6 mai 2011 : « Gouverner la commune : constructions institutionnelles et identités sociales dans les cités du Bas-Rhône (XIIe - XIIIe siècles) »
      Francis POMPONI, Université de Nice, 13 mai 2011 : « L’affaire Viterbi : histoire socio-politique et micro-histoire »
      Anne ALLIMANT, Centre de Botanique Appliquée (Lyon), 20 mai 2011 : « La méthode de l'archéologie des jardins : à propos des récentes fouilles du Musée Calvet (Avignon) »









       

       

       

       

       

       


      >>> ENVOYER
      Université d'Avignon et des pays de Vauclusepratique
      pratiqueminisites

      reseaux sociaux